services d'implantation de C.i. Process Shanghai

Études de marché et réglemenations en Chine

Par le cabinet C.i. Process (Shanghai)
 
 
[ étude du marché ]
.
Etudes de marché et de concurrence en Chine

Le marché chinois n'est pas seulement de plus en plus concurrentiel mais il est toujours réputé difficile d'accès, opaque et éventuellement risqué. Une étude préalable permet de réduire les risques et incertitudes en sondant un potentiel, cibler des opportunités, mesurer des tendances et conditions d'accès à jour.

Quels concurrents, habitudes de consommation et prospectives ? Comment se positionner ? quels réseaux de distribution ? Existe-t-il des conditions préferentielles et aides pour installer votre projet ? Quelle stratégie et calendrier de déploiement adpoter ?

.
Études sur le marché chinois
 
  Publication mise à jour le 02 janvier 2024  
Partager cette page sur
partager sur LinkedIn partager sur Facebook partager sur Twitter

1. Études sur le marché chinois

Distincts de publications généralistes, nos rapports d'étude sont des analyses personnalisées qui prennent en compte la réalité du contexte des affaires sur le terrain et les réglementations à jour pour 2024. Elles ont pour objectif de répondre aux question clés pour la bonne préparation d'un projet de distribution, vente export ou d'implantation en Chine.

Voici quelques exemples de questions examinées dans nos rapports.

a. Analyse de concurrence et de positionnement

  • Identification de technologies, produits et services concurrents chinois et de la concurrence étrangère présente en Chine. Leurs forces et faiblesses
  • L'état de maturité du marché pour l'entreprise et ses produits
  • Y-a-t'il des produits de substitut et existent-ils sur d'autres marchés ?
  • Quelles spécificités sont requises par des habitudes ou préférences de consommation ?
  • Quels réseaux de distribution préférer et conditions pour y accéder ?
  • Quels sont les principaux écueils à éviter ?
  • Revue de cas : analyses de succès et risques.

b. Cadre réglementaire de l'accès au marché chinois

  • Droits et taxes à l'import, revue de possibles régimes douaniers particuliers ou préférentiels
  • conditions de conformité ou certification de produits à l'import
  • existe-t-il des quotas et avec quelles limites ?
  • Le traitement administratif et fiscal des services associés à la vente B2B en Chine (installation, assemblage, maintenance, réparation, retours, SAV)
  • Quelles barrières non tarifaires ou règles peuvent ralentir une mise sur le marché ou freiner la compétitivité ?
  • Comment optimiser le transfert des savoirs-faire, technologies et de propriété industrielle ?

c. Taille du marché cible & estimations d'atteinte de parts de marché

  • Revue des segments de marché porteurs en lien avec capacités et stratégie actuelle
  • Analyse des pratiques commerciales et réseaux de distribution
  • Comparatif des circuits de distribution : ventes directes et ventes e-commerce en cross border
  • Revue de réputation de partenaires actuels ou potentiels de distribution.

d. Tendance des marchés

  • Évaluation du marché potentiel par gamme de produits ou de services
  • Tendances régionales de consommation selon les plus grandes villes ou provinces chinoises
  • tendances d'évolution et des modes de distribution
  • critères réels et perçus de compétitivité et d'attractivité
  • indicateurs des tendances susceptibles d'avoir un impact sur l'évolution du marché cible
  • investissements concurrents, programmes gouvernementaux, modifications de politiques sectorielles, nouvelles réglementations et mise en pratique au niveau local.
  • les opportunités post crise covid-19. Depuis mi-Mars 2023, les frontières sont de nouveau ouvertes.

e. Analyse stratégique et canaux de distribution

  • Vendre en Chine avec une filiale à capitaux étrangers pour mieux animer et maîtriser sa distribution ?
  • Préférer des réseaux partenaires de distribution et vérifier leur fiabilité et performances ?
  • E-commerce : comment mettre en place et contrôler l'offre de vente en ligne (online) en Chine ?
  • Faut-il segmenter des familles de produits de manière particulière ?
  • Comparatif des solutions et hypothèses de coûts pour l'entreposage et la distribution
  • Il est nécessaire de prendre en compte les considérations de protection de propriété intellectuelle. Au regard de nombreux écueils de notoriété publique, mais aussi du récent renforcement des plus récentes réglementations, ce sujet mérite une attention toute particulière.

f. Certification et enregistrement de produits en Chine

  • Identification des normes et marques de certification applicables (CCC, CQC, CCAP, SELO, etc). Revue des protocoles de tests & audits requis.

  • Appliquant un référentiel normatif distinct de ceux de l'Europe et des USA, les autorités Chinoises continuent de déployer des labels de qualité et des standards qui leur sont propres. Ils contraignent parfois des marques étrangères à modifier la composition ou proportion de composants de produits vendus en Chine. C'est le cas pour certains produits chimiques, les médicaments et cosmétiques, revêtements, peintures ou denrées alimentaires.

  • Pour les produits sensibles, fortement réglementés et contrôlés, toxiques ou dangereux, quelles procédures respecter afin d'obtenir des licences ou permis spéciaux ?

Les paramètres ci-dessus listés illustrent quelques exemples de sujets que nous traitons dans nos analyses.

 

2. Veille réglementaire et normative vue de Chine

a. A propos des standards et normes chinoises

  • Au titre d'un outil de barrière non tarifaire qui se développe à mesure que la Chine devient un acteur central du commerce mondial, les autorités ont établi un système de normes et de certification produits qui leur est propre. Il est distinct des autres référentiels applicables dans les autres pays.

  • Le référentiel des normes chinoises (normes GB ou "Guo biao" pour norme nationale) guident les tests de certification. Pour beaucoup de produits, une norme chinoise n'est pas spécifiquement développée. Cela ne signifie pas pour autant que le certificat de conformité d'un autre pays est reconnu.

  • Des simulations conduites auprès des autorités chinoises permettent de mettre en évidence les besoins documentaires qui doivent par exemple accompagner :

b. La certification homologation de produits en Chine

  • Le besoin ou non d'une certification de produits suivant les exigences des standards GB.

  • La réorganisation des administrations chinoises en charge des homologations produits et contrôles sanitaires entraînent de fréquentes mises à jour des réglementations. Cela touche notamment des produits sensibles largement exportés par des entrprises internationales. D'une part les produits alimentaires et boissons (régulés par la CFDA) et d'autre part les produits cosmétiques, médicaments et dispositifs médicaux (contrôlés par la NMPA).

  • Ces mesures impliquent que les douanes chinoises et autorités de contrôle des marchés ne reconnaissent pas un certificat de conformité français ou européen. Elles ne reconnaissent pas non plus un rapport de test faisant référence à des standards non chinois.

  • Comparatif des solutions disponibles pour envisager une certification et revue des risques.



 
 
haut de la page Études sur le marché chinois
.
| toute reproduction interdite sans l'autorisation expresse de l'auteur | contenu et design 2024 par C.i. Process |   Shanghai, le